Les cantines de Bouc-Bel-Air respectent bien la loi du 1er novembre 2019 : servir au moins un menu végétarien par semaine

En 2018, Greenpeace menait une enquête auprès des cantines scolaires et constatait que 69% des enfants étaient obligés de manger de la viande tous les jours. Une aberration, tant l’impact environnemental et sanitaire de la surconsommation de viande est grand. Avec plus d’un milliard de menus servis chaque année à 12 millions d’élèves, l’enjeu est crucial.

Grâce à une loi entrée en vigueur le 1er novembre 2019, les cantines scolaires doivent servir chaque semaine au moins un menu végétarien. Pour mesurer les effets de cette loi, Greenpeace a lancé une nouvelle enquête en réunissant près de 8000 contributions qui a permis de faire un nouvel état des lieux des menus servis dans les cantines scolaires françaises montrant que, en France, 74% des écoliers et des écolières ont en effet l’occasion de manger végétarien chaque semaine.

C’est bien aussi le cas pour 100% des jeunes boucains qui bénéficient d’une repas végétarien mais aussi de nombreux produits Bio et locaux (voir les menus sur le site de la Ville).

Cette bonne nouvelle pour la santé des enfants profite également à l’agriculture locale.

Voir les résultats de l’enquête sur le site de Greenpeace

(source : Menus végétariens dans la cantine quels impacts pour la planète ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *